03 84 34 17 00 Pour plus d'informations

BTS Opticien - Lunetier (OL)

BTS Opticien Lunetier

Le métier d’opticien est un métier polyvalent mettant en œuvre des compétences dans des domaines aussi variés que l’optique et la technologie, la santé, le commerce et la communication.

L’opticien lunetier travaille essentiellement dans le secteur privé,  en magasin, en tant que gérant de société ou en tant que salarié, avec différents niveaux de responsabilité. D’un point de vue commercial, de nouvelles formes de distribution apparaissent et la réglementation évolue pour prendre en compte ces nouveaux paramètres. L’opticien peut également exercer en milieu médical comme collaborateur ou assistant de médecin ophtalmologiste ou dans l’industrie (verriers, laboratoires de contactologie, …)

Le métier d'Opticien en vidéo
Télécharger la plaquette résumant la formation BTS OL
Télécharger les HORAIRES d'OUVERTURE du magasin ENOPTIC

LE MÉTIER D’OPTICIEN

L’optique lunetterie est une profession de santé, régie en France par le code de la santé publique (articles L4362) et par la jurisprudence.

Le diplôme donnant le titre d’OPTICIEN(NE) LUNETIER(ÈRE) est le BTSOL (Brevet de Technicien Supérieur en Optique Lunetterie), et la présence d’un opticien lunetier est obligatoire dans tout point de vente.
Des produits toujours plus performants, des matériels innovants et des technologies plus élaborées  offrent de larges possibilités d’évolution à cette profession en pleine mutation.

Parmi ses différentes tâches, l’opticien(ne) lunetier(ère) est amené à assumer en pleine responsabilité les compétences suivantes :

  • analyser les données optométriques et anatomiques, procéder à la bonne adaptation de la compensation, en lunettes ou en lentilles de contact, préciser les conditions optimales ’utilisation et proposer un suivi régulier,
  • assurer la réalisation pratique d’actes techniques de fabrication, d’ajustage ou de réparation, en connaissance des matériaux et de leur mise en œuvre,
  • apporter sur le choix des montures et des verres les recommandations d’ordre technique mais aussi d’ordre esthétique et commercial,
  • assurer la gestion de l’entreprise commerciale,
  • aménager le point de vente, promouvoir les produits auprès de la clientèle,
  • communiquer avec les différents acteurs du secteur (fournisseurs, collaborateurs, clients, …), manager une équipe.

Le baccalauréat professionnel en Optique Lunetterie définit la profession de monteur-vendeur assistant d’opticien lunetier.

L’opticien diplômé est compétent pour effectuer un examen de vue à toute personne majeure de 16 ans, et, suite au décret n° 2007-553 du 13 avril 2007, il peut,  si le défaut visuel a évolué, modifier l’ordonnance médicale de l’ophtalmologiste qu’il informera (sauf indication contraire du médecin) ; le patient gardera le droit au remboursement par les OCAM si l’ordonnance médicale a moins de 3 ans.

LVB et L’OPTIQUE LUNETTERIE

La réputation du lycée Victor Bérard n’est plus à faire dans le domaine de l’optique et de la lunetterie.
Son implantation au cœur du bassin morézien a largement favorisé son développement, en relation étroite avec les industriels du secteur et les différents acteurs des métiers de l’optique.
Il s’est aussi spécialisé dans le domaine de l’optique et de la vision, et dispose de salles spécialisées très bien équipées.

Le recrutement se fait via PARCOURSUP (inscription en études post Bac), et d’après l’étude du dossier (bulletins scolaires, lettre de motivation) par une commission qui se réunit fin mai ; essentiellement à partir des baccalauréats STIDD, STL, ES, STSS, S (SI ou SVT) et des baccalauréats professionnels (Bac Pro en Optique Lunetterie) avec mention au bac.

LVB et L’OPTIQUE LUNETTERIE par Apprentissage

La formation se déroule en 2 ans, avec un rythme d'alternance d'environ 15 jours lycée /15 jours en Magasin. La formation se fait conjointement, tantôt au lycée dans les mêmes locaux (et matériels) que pour l'enseignement initial, et tantôt dans un magasin.

Le recrutement se fait via PARCOURSUP (inscription en études post Bac), et d’après l’étude du dossier (bulletins scolaires, lettre de motivation) par une commission qui se réunit fin mai ;
essentiellement à partir des baccalauréats STIDD, STL, ES, STSS, S (SI ou SVT), des baccalauréats professionnels (Bac Pro en Optique Lunetterie) avec mention au bac, et retour universitaire.
Condition obligatoire : avoir une lettre d'engagement d'un opticien.

Télécharger une fiche d'Info sur l'Apprentissage
Les infos du CFA de Franche-Comté

Télécharger le Guide de l'Apprenti (site du CFA)
Télécharger le Calendrier des alternances 2018-19

Télécharger un modèle de lettre d'ENGAGEMENT

FORMATION

Rythme

La formation conduisant au BTSOL dure deux années scolaires.
Dans le cursus en formation initiale sous statut scolaire, une séquence éducative en entreprise est obligatoire, sur une durée de 6 semaines, à la fin de la 1ère année de formation (de fin mai à début juillet).

Dans la formation initiale par apprentissage, l’alternance entre les périodes de formation à l’école et en entreprise est répartie sur les deux années. Ces séquences de formation en entreprise conduisent à la rédaction d’un rapport d’activités qui sert de base à l’épreuve d’activités en milieu professionnel.

  • Contenu

Le programme de l’enseignement professionnel porte sur la physiologie de l’œil et ses défauts, l’analyse et la prise en charge du problème visuel, les bases physiques de l’optique et l’étude des systèmes optiques, la morphologie et les mesures faciales, l’étude, la réalisation et le contrôle des équipements (montures et verres ou lentilles de contact), la communication, la vente et la gestion.

La formation dans le cadre scolaire comprend des heures de formation théorique, des travaux dirigés et des travaux pratiques dans les matières professionnelles : en atelier (montages de verres, techniques de fabrication/réparation de montures), en salle d’examen de vue, en salle de contactologie (manipulation, adaptation de lentilles de contact), en salle de PMA (prises de mesures et adaptation des verres et montures), au magasin d’application (vente, conseils, ajustages).

Télécharger/Consulter les règlements d'examen, les horaires et contenus de formation officiels

MOYENS DE FORMATION
Le lycée Victor Bérard forme des opticiens depuis toujours. Aujourd’hui il propose des formations :
  • initiale sous statut scolaire
  • initiale par apprentissage/alternance
  • continue par le GRETA du Jura
Le lycée possède des équipements de pointe :
  • 3 salles de réalisation et contrôle
  • 3 salles d'examen de vue
  • 2 salles de contactologie
  • 2 salles de prise de mesures et adaptation
  • 3 salles de gestion
  • un magasin d’application permettant aux futurs diplômés d’avoir un contact réel avec le métier
Les ÉPREUVES du BTS OL

Le Brevet de Technicien Supérieur Opticien Lunetier (BTS OL) est un diplôme d’État de niveau III délivré par le Ministère de l’Education Nationale ; il est accordé lorsque la moyenne générale obtenue à l’ensemble des épreuves est supérieure ou égale à 10/20. (En cas d’échec, les candidats peuvent conserver durant 5 ans le bénéfice des épreuves dans lesquelles ils ont obtenu au moins 10/20).

Dans un établissement public comme le nôtre, certaines épreuves sont validées par un contrôle en cours de formation (CCF) ; les épreuves sont alors organisées au sein de l’établissement.
Les épreuves terminales, communes à toutes les écoles (publiques et privées) au niveau national, se déroulent  du début du mois de mai à mi-juin de la deuxième année. 

Epreuves théoriques générales

Français    écrit 4h coeff. 2
Langue vivante étrangère (CCF) oral  1h coeff. 2
Mathématiques   écrit 2h coeff. 2




 

Epreuves théoriques spécialisées

Economie et gestion de l’entreprise   écrit 3h coeff. 5
Etude technique des systèmes optiques   écrit 2h coeff. 3
Optique géométrique et physique   écrit 2h coeff. 3
Analyse de la vision   écrit 3h coeff. 6





 

Epreuves pratiques

PMA   oral 45 mn coeff 2
EdV   oral 45 mn coeff 2
Activités en milieu professionnel (CCF) oral 30 mn coeff.2
Contrôle d’équipement (CCF) oral 30 mn coeff.2
Réalisation technique (CCF) oral 30 mn coeff.2





 
LES DÉBOUCHÉS

Après le BTOL, plus de la moitié des lauréats opte pour une formation complémentaire les menant à Bac+3 ou Bac+5.

Ceux qui choisissent d’intégrer directement le monde du travail trouvent tous un emploi dans les 3 mois qui suivent l’obtention de leur diplôme (concrétisant souvent une promesse d’embauche faite avant l’examen).

Un jeune diplômé débutant perçoit un salaire mensuel brut aux alentours de 1 500 €. Avec de l'ancienneté son salaire brut peut avoisiner les 2 200 € mensuels. S'il s'installe à son compte ses revenus peuvent être beaucoup plus conséquents : supérieurs à 5 000 € mensuels (source CIDJ).

  • Le lieu majoritaire d’activité des opticiens, en tant que gérant de société ou salarié,  est le magasin d’optique, qu’il soit indépendant, sous franchise ou coopératif.
  • Dans ces magasins, l’opticien se doit d’être polyvalent sur les axes commercial, technique et paramédical ; certains feront cependant le choix de développer prioritairement un de ces axes dans leur activité.
  • L’ophtalmologie a recours à l’opticien et à ses compétences en optométrie, pour l’assister et prendre en charge les examens de vue et/ou le contrôle et le suivi des adaptations en  lentilles de contact.
  • Les industries liées à l’optique font appel aux compétences de l’opticien : verriers, laboratoires de contactologie, lunetterie (conception, fabrication des montures)
  • La formation et l’enseignement peuvent être dispensés par des opticiens après perfectionnement dans leur discipline. (La titularisation dans l’éducation nationale reste cependant peu accessible).
POURSUITES D'ETUDES CONDITIONNELLES

Après le BTOL, de multiples formations complémentaires permettent d’augmenter ses compétences en particulier dans le domaine des sciences de la vision (optométrie et contactologie) ou du commerce.

Sont proposés actuellement au Greta de Morez une certification de qualification professionnelle (CQP) en technique et commercial, et une licence professionnelle « réfraction et prise en charge du déficit visuel » (basse vision) en partenariat avec l’UFR Franche Comté (Besançon).

Les étudiants peuvent aussi intégrer l’université au niveau L3 et préparer les diplômes universitaires (DU) permettant d’obtenir un Master en sciences de la vision ou préparer un diplôme européen.

Exemples de métiers
  • Responsable d’un magasin indépendant
  • Responsable d’une succursale d’une grande entreprise d’optique
  • Cadre dans la recherche ou dans les services commerciaux d’une entreprise industrielle d’optique
  • Cadre dans un service d’ergonomie, dans l’industrie ou dans un service public
  • Opticien dans un établissement de soins ou un service de santé
  • Enseignant, formateur
Haut de page